CALMER ET RENDRE UN CHEVAL ATTENTIF A L’OBSTACLE

Tout en développant sa franchise et la qualité de son saut.

Disposer une ligne de 3 « oxer » distants de 18 mètres.

1. Aborder a un galop ordinaire (et toujours le même) entre le galop de travail et le galop moyen.
2. Arrêter en A, caresser puis revenir a la même allure….
3. Arrêter en B, caresser puis revenir a la même allure….
4. Arrêter en C, caresser puis revenir a la même allure….
5. Arrêter en D, caresser puis enchainer les 7 sauts : le 1, le 2, et le 3, puis le 1 en biais a l’envers, puis le 3 en biais a l’endroit, puis le 2 en biais a l’envers, puis le 2 a l’endroit en biais (suivre les pointillés bleus, puis les jaunes, puis les roses.

Et recommencer tout l’exercice….

Veillez a la rectitude en sortant des courbes et petit a petit réduire et rapprocher les courbes

ATTENTION cet exercice s’inscrit dans une progression logique qui doit être respectée. Ne pas jeter un cheval insuffisamment préparé dans un exercice trop difficile ou pénible pour lui.


Jean Michel Rousseaux

Écuyer Instructeur Émérite 

Diplômé d’Etat

Master Instructor

International Group For Equestrian Qualifications

Stages     Coaching    Expertise    

Rééducation fonctionnelle

Cavalier ; chez vous ou dans l’écurie de votre choix, 

Professionnel ; pour valoriser et dynamiser votre structure équestre.  

Besoin d’autres renseignements,

Envie d’un stage,
Contactez moi 


06 37 61 68 30


ou :  cheval.coaching@gmail.com

Le Pur-Sang Arabe, cheval surdoué

Je suis tombé en Amour pour le Pur-Sang Arabe sur le tard ! Leur tempérament très chaud et leur apparente fragilité me les faisaient considérer comme des « bibelots » éventuellement améliorateur d’autres races plutôt que comme chevaux de sport.

J’étais donc un peu sur la réserve quand des élèves m’ont confié la mission d’en faire travailler quelques-uns. Le hasard a voulu que je puisse les faire travailler moi-même, sous ma selle et ce, sur un laps de temps assez long pour apprécier leurs qualités.

Aujourd’hui, j’en ai encore quelques-uns dont je dirige le travail, certains sont spécialisés en endurance, d’autres en dressage de loisir, mais je les travaille tous avec mes «Techniques Modernes d’Equitation Classique ».

Ce sont des chevaux surdoués.

Les besoins des cavaliers d’endurance ont forcé les éleveurs à revenir aux origines de la race plus fortes que les petits modèles pour « Poupées Barbie ». Le PSAR actuel est bien porteur et, il n’est ne nullement gêné par mes 78kg. Par contre leur manque d’épaisseur et de profondeur est perturbant pour de grandes jambes !

En revanche, quelles qualités innombrables et fantastiques!

Passé le premier temps de surchauffe, qui en fait est du « cinéma », destiné a impressionner et a marquer son territoire, il se livre totalement à son cavalier, sans aucune réserve ni retenue, il tombe dans la main sans n’avoir rien à demander, il effectue toutes les flexions latérales et directes de la mâchoire et de l’encolure puis des hanches, du rein et surtout la plus difficile a donner celles latérales du dos… C’est un pur bonheur de sentir chacune des articulations lâcher moelleusement, mais la colonne vertébrale restant ferme!

Divin!!!

Et quel équilibre !!!  Rien à voir avec le PSAR des gravures ou photos, quand il se met dans ces dispositions d’équilibre, il s’y met tout seul, sans avoir besoin d’être sollicité… Il se rassemble naturellement de lui-même, hanches baissées, jarrets fléchis. Il suffit de raccourcir le pas vers le pas d’Ecole, et voila qu’il se diagonalise, à peine les mollets le touche qu’ il esquisse ses premier temps de piaffer !

Latéralement, il est fort sensible aux rênes d’opposition faites du bout des doigts, ses hanches et ses épaules s’orientent a volonté, le toucher de mollet suffit  à demander et accompagner le déplacement.

L’épaule en dedans est un vrai bonheur nul besoin de combiner les aides « incombinables » des mécanistes (les bucherons Hollandais) un simple touché de mollet et il se pli, s’enroule, se grandit  et part en danseur dans un mouvement énergique avec une détente incroyable et………. confortable!

Je les fais sauter car je pense qu’il s’agit pour tout cheval d’un jeu qu’il aime et lui apporte tant de bonnes choses (alliant équilibre, puissance, détente, propulsion, coordination etc…) Bien sur je ne mets pas de grosses barres mais jusqu’au mètre c’est un super cheval qui saute rond et équilibré ne se jette jamais. Le PSAR a tendance a ne plus se servir de ses épaules au galop en particulier (allures rasantes). Le travail a l’obstacle bien géré contribue a lui rendre ce jeu des épaules par contre après il n’est plus du tout confortable au galop.

Voila mes avis sur ce merveilleux cheval qui est un Don de Dieu!:

« Et, Dieu prit une poignée de vent du Sud, il souffla dessus et créa le cheval »

Jean-Michel Rousseaux

Ecuyer Instructeur Diplomé d’Etat

Master Instructor International Group For Equestrian Qualifications

NOTE : J’organise des stages dans toutes les régions. Si vous souhaitez participer avec votre cheval, il vous suffit de regrouper 4 couples cavalier/cheval autour de vous et je me déplace dans l’écurie de votre choix. https://jmrousseaux.com/stages/

SUD DORDOGNE, Stage obstacle et travail sur le plat

But du stage :

Faire le point, pour repartir du bon pied et développer tout le potentiel de son cheval.

Découvrir une autre méthode à la fois simple, sûre et pleine de bon sens et aborder des nouvelles techniques.

Détecter et corriger ses problèmes de technique de base sur le plat et à l’obstacle (équilibre et légèreté, contact et poids sur les rênes) mais aussi sa position et son fonctionnement avec le cheval……..

Restaurer des bases solides, rétablir et confirmer le dressage à la recherche du geste juste.

Analyser et apporter des solutions aux dérèglements du comportement (confiance, calme, franchise, stabilité, respect, cheval qui charge………)

J’enseigne selon les principes fondamentaux de l’Équitation Classique enrichis des données modernes de l’hippomètrie, de l’hippo-mécanique et de l’ostéologie. Mon enseignement repose sur le concept du cheval et du cavalier travaillant ensemble  dans une harmonie totale. Le cheval doit apprendre par des exercices de gymnastique à contrôler sa masse sans l’intervention du cavalier. Il doit développer sa propre technique de saut.

Le cavalier, lui, doit apprendre à régler l’équilibrage et à contrôler la battue d’appel sans perturber son cheval.

« L’ÉQUITATION FINE ET LEGERE » à la portée de TOUS et avec TOUT cheval

Voir l’ensemble de la méthode sur:

www.jmrousseaux.com

Le stage aura lieu

Ecuries de Brandalou

Lieu-dit Brandalou

 Labouquerie

24440 BEAUMONT DE PEROIGORD

Téléphone 06 71 32 84 62

Le stage s’articulera autour de deux séances de travail par jour (travail sur plat le matin et Travail à l’obstacle l’après-midi.)

Le stage est ouvert à 6 cavaliers par jour en séances de 3 couples cavalier/cheval ou poney et 10 auditeurs libres qui assistent à toutes les séances et participent aux  échanges et débats.

Les séances sont toutes démonstratives, c’est à dire que les cavaliers (à terre) et auditeurs libres assistent aux séances et participent aux échanges questions/réponses. Un temps pour débattre et prévu entre chaque séance.

Les niveaux très divers des chevaux généralement présentés permettent de balayer une grande variété de situations.

Déjeuner débat. Chacun apporte son panier pique-nique.  Ces déjeuners débats ont pour but de répondre aux questions des cavaliers de terrain avec leurs problèmes quotidiens.

Prix :

  • cavalier 80€ la journée de stage comprenant l’utilisation des installations et les 2 Leçons  de  1heure à 1heure 30.
  • Auditeur libre et Visiteur 35€ la journée de stage.

Des boxes sont disponibles sur place : 20€ le box sur copeaux pour 1 nuit et 30€ les 2  nuits boxe sur copeaux.

Vous pouvez vous pré-inscrire en envoyant un mail à ecuriedebrandalou@hotmail.fr

 Mail comportant les indications suivantes : le nom âge, race et expérience du cheval ou poney (pour constituer les groupes), la discipline et le niveau auquel vous pratiquez, si vous avez besoin de box, si vous avez besoin d’un logement et des repas, ainsi que votre moyen de transport afin d’organiser au mieux le parking. 

Pour valider votre inscription, merci d’envoyer un chèque de:

  • Cavalier 80 €
  • Auditeur 30€

à l’adresse suivante:

Marion Chesneau

Ecurie de Brandalou

Lieu-dit Brandalou

Labouquerie

24440 BEAUMONT DE PERIGORD

Aucune inscription ne sera validée sans ce chèque de réservation. Le chèque vous sera rendu le jour du stage. Règlement en espèces SVP

Dos creux, rein creux, le cauchemar et l’obsession du cavalier

Dos « creux », encolure de cerf:

Rein creux ou affaissé :

Détendez le et faites le travailler souvent rênes abandonnées…

Rênes vraiment abandonnées, à la couture ou à la boucle. Des rênes, mêmes un peu ajustées, modifient le comportement d’un cheval dressé…

Ceci aux trois allures. C’est surtout au pas et au galop que c’est efficace.

            Au pas très actif.

            Au trot et au galop cadencé.

Que se passe-t-il ?

Les hanches et l’encolure fonctionnent ensemble (si l’encolure n’est pas gênée par la main).

La mobilisation du bassin met en « tension » toute la musculature de la ligne du dessus…

En particulier le muscle Erector Spinae qui mobilise vers le haut les dernières cervicales et tend vers l’avant l’encolure si elle est libre…

Dans la phase suivante, le bassin propulse la colonne vertébrale vers l’avant.

Puis le cycle recommence…

10 à 15 minutes de ce travail par séance améliorera rapidement une situation compromise ou entretiendra le cheval dans fonctionnement juste et naturel…

Pour les chevaux qui chargent dès qu’ils se trouvent libres, ils se dressent très rapidement au maintien de la cadence souhaitée avec des rênes abandonnées. Ils apprécient vite ce travail d’ailleurs…

C’est au galop que ce travail est le plus efficace, car, c’est au galop que le bassin bascule le plus et que, par voie de conséquences, il remonte le plus dos et base d’encolure…

Le travail en extension d’encolure n’interviendra qu’après… Le cheval ayant trouvé par le travail rênes abandonnées un équilibre naturel sans le soutien de la main, il se livrera plus volontiers à la demande d’extension d’encolure sans tricher en donnant une descente d’encolure…

Pour compléter ce travail de reconstruction d’un dos-rein affaibli, le travail de deux pistes sur une encolure la plus étendue possible donnera de bon résultat et toujours aux trois allures et dans le respect absolu de la cadence.

Ensuite, le cavalier pourra proposer au cheval le même travail de deux pistes aux trois allures mais dans l’augmentation progressive de l’amplitude…

Ne pas oublier le légendaire travail sur barres au sol à distance de confort avec remise de mains à l’abord, c’est-à-dire rênes molles…

La distance de confort est une distance intermédiaire où le cheval franchi sans forcer. (Distance trop longue le cheval se met à plat, distance trop courte il se retient et fige sa base d’encolure)…

Ensuite, et ensuite seulement le cavalier pourra jouer avec les distances mais avec modération et toujours avec remise de mains à l’abord…

       Jean-Michel Rousseaux

Ecuyer-Instructeur Diplômé d’Etat

   Stages et Stages privés toute région

Chez vous ou dans l’Écurie de votre choix

L’EPAULE EN DEDANS JUSTE

Comment la lui apprendre

Avant d’étudier ce mouvement, le cheval devra connaitre : Les flexions latérales et la mobilisation des épaules sur un carré type La Gueriniere.

  1. Ajuster le cheval sur la piste d’un carré
  2. Un peu avant le coin, 1/8 de flexion latérale intérieure.
  3. Dans le coin mobiliser les épaules vers le « dedans » jusqu’à la piste intérieure du coté a venir.
  4. Arrêter le cheval en conservant la position.
  5. Entretenir la légère flexion latérale intérieure par le jeu subtil des doigts sur les commissures des lèvres.
  6. Départ en conservant la position sur un pas (puis 2, puis 3), récompenser, recommencer…
  7. Des que le cheval a compris supprimer l’arrêt et activer vers le coin opposé…..

POINTS CLEFS : Décomposer le mouvement, au début pas à pas pour bien permettre au cheval de comprendre. Alors seulement, enchainer 2 pas par 2 pas puis petit à petit un peu plus….. Surtout ne pas forcer, trop de jambes et ou trop de mains, ça contracte…. Si Les hanches dérapent a l’extérieur ce n’est plus de l’épaule en dedans.

ATTENTION cet exercice s’inscrit dans une progression logique qui doit être respectée. Ne pas jeter un cheval insuffisamment préparé dans un exercice trop difficile ou pénible pour lui.

JMRousseaux Ecuyer-Instructeur Diplômé d’État


cheval.coaching@gmail.com

NOTE : J’organise des stages dans toutes les régions. Si vous souhaitez participer avec votre cheval, il vous suffit de regrouper 5 couples cavalier/cheval autour de vous et je me déplace dans l’écurie de votre choix. https://jmrousseaux.com/stages/


Coaching et suivi hebdomadaire en Auvergne